Le chef d’entreprise

Un chef d’entreprise ou un dirigeant d’entreprise est une personne physique qui est à la tête d’une entreprise, sans en être forcément le fondateur ou le propriétaire. Il dirige l’entreprise en fonction des pouvoirs qui lui sont conférés.
Le chef d’entreprise dirige l’entreprise de A à Z. Il est le représentant moral et juridique de la structure qu’il gère. Il définit les stratégies globales du fonctionnement de l’entreprise à court et à moyen termes. Il a pour mission de gérer l’activité commerciale, technique, technologique, administrative et financière. Il est le chef d’orchestre de toute l’organisation de la structure. Le chef d’entreprise réalise un travail de veille afin d’évaluer la concurrence sur le marché national et international, dans le domaine d’activité de l’entreprise qu’il dirige. Il représente l’image de marque de l’entreprise auprès de ses clients et fournisseurs.
Des compétences managériales sont indispensables au métier de chef d’entreprise ainsi qu’une excellente capacité d’adaptation pour savoir faire face à des situations et des publics variés. Le chef d’entreprise possède le sens de la communication. Il maîtrise la globalité de l’entreprise et pour cela doit avoir de bonnes connaissances en gestion, comptabilité, management et marketing. Le chef d’entreprise doit être disponible tant pour l’interne (collaborateurs) que pour l’externe (clients, fournisseurs, relations médias…). Le métier de chef d’entreprise demande des connaissances techniques dans le domaine d’activité. Un chef d’entreprise a un emploi du temps chargé qui implique de nombreux déplacements et des horaires irréguliers.

LES 3 CLES DU CHEF D’ENTREPRISE
Gérer, produire et vendre sont les trois rôles-clés du chef d’entreprise
Développer l’activité, assurer la rentabilité et améliorer la visibilité de sa société : tels sont les trois missions du chef d’entreprise. Pour les mener à bien, il doit optimiser trois fonctions-clés : «Gestion», «Production» et «Vente», en s’appuyant sur des indicateurs et des données fiables et sur la connaissance de son environnement.

QUELQUES QUALITÉS QU’ON DOIT TROUVER CHEZ UN CHEF D’ENTREPRISE.

La faculté d’adaptation
Il s’agit de la qualité la plus fondamentale. La fonction première d’un chef d’entreprise est de savoir s’adapter aux situations. Rien n’étant inscrit dans des livres, le chef d’entreprise doit savoir improviser. Quel que soit le problème qui se présente à lui, il doit savoir s’imprégner de la situation et réfléchir rapidement pour trouver une solution.

Le goût du risque
Choisir de créer son entreprise c’est prendre sa vie en charge. Les personnes qui ont besoin de sécurité -ce qui n’est pas un défaut- doivent éviter de se lancer. Lorsque l’on crée une entreprise, ou décide de prendre les rênes d’une entreprise, il faut avoir en tête que l’on peut toujours se planter. Cette qualité est très importante chez un entrepreneur. C’est à lui de savoir se sécuriser. Par ailleurs, la notion de risque ne s’apprécie pas de la même façon selon l’âge du créateur. Plus on est jeune, moins on a le sentiment de prendre de risque. Lorsqu’on a une famille en revanche, cela devient plus difficile de tenter pour risquer de tout perdre.

Le pragmatisme
Il n’est pas obligatoire de faire de longues études. On peut avoir la tête bien faite, des capacités d’analyse et ne pas être un bon chef d’entreprise. A l’inverse, un autodidacte peut être un très bon créateur.
Albert Einstein a dit : La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Il faut être pragmatique et empirique, en prise avec la vie de la rue, avoir le sens du commerce. Si l’on n’a pas ces qualités il faut s’associer. On peut aussi les acquérir. “

Une forte personnalité
Un chef d’entreprise doit être un meneur d’hommes, et savoir emmener ses employés avec lui. Il faut penser l’entreprise comme une entité vivante et le créateur doit faire adhérer son équipe à son projet. Attention, il ne s’agit pas de manipulation, mais de charisme et de persuasion.

L’amour de l’argent
Un chef d’entreprise doit globalement aimer l’argent, sans être accro mais parce que l’argent reste l’unité de mesure qui permet de déterminer si l’entreprise fonctionne. Il ne faut pas tout faire pour avoir de l’argent, mais l’appréhender dans le sens où il a un intérêt pour l’entreprise et ne pas hésiter à refuser des clients si cela n’est pas bénéfique pour la structure.

Une imagination fertile
L’imagination fertile est un point capital chez un chef d’entreprise. Une petite structure peut affronter de très grosses entreprises bien installées sur un marché si elle est inventive. Les grosses boîtes réfléchissent souvent en termes d’investissements financiers alors qu’il s’agit parfois de réfléchir pour contourner les problèmes.

PARTAGER